Frugalismus: Sparen für den frühzeitigen Ruhestand
Le frugalisme, qu’est-ce que c’est?
Rebecca Nussberger 5 Minutes

La retraite à 40 ans: pour réaliser ce rêve, les frugalistes vivent avec une fraction de leur revenu. Le reste est placé dans des investissements lucratifs afin de constituer une réserve suffisante pour prendre cette retraite anticipée.

Le frugalisme, qu’est-ce que c’est?

Le frugalisme est un style de vie dans lequel on vit volontairement de manière modeste. L’argent n’est souvent dépensé que pour le strict nécessaire, afin de placer la majeure partie des revenus dans des investissements lucratifs. Economiser au lieu de dépenser, telle est la devise. D’où le terme de «frugalisme», provenant de «Frugal» qui signifie «simple» ou «austère». Les frugalistes poursuivent en premier lieu l’objectif de devenir financièrement indépendants et de pouvoir vivre de leur propre capital lors de leur retraite anticipée.


Ce mode de vie a ses origines aux Etats-Unis et découle du mouvement FIRE (Financial Independence, Retire Early), né lors de la crise financière de 2008. En Europe aussi, le désir de FIRE, que l’on peut traduire par «indépendance financière et retraite anticipée», connaît un succès croissant depuis une dizaine d’années.

Les objectifs du frugalisme: la liberté financière et la satisfaction intérieure

Souvent, au lieu de la retraite anticipée, on évoque la «liberté financière» comme objectif du frugalisme. Pour de nombreux frugalistes, il ne s’agit pas en premier lieu de s’adonner à l’oisiveté. Le but est, au contraire, d’être indépendant de toute activité professionnelle et d’avoir la possibilité de s’occuper de ses propres passions, qui peuvent aller d’une activité indépendante au bénévolat en passant par les loisirs.


De nombreuses personnes se fixent leur 40e anniversaire comme âge cible pour le début de la liberté financière. Et jusque-là, il leur faut mettre suffisamment de capital de côté. Les frugalistes ne mènent pas seulement une vie modeste pendant la phase d’épargne, ils misent également sur un coût de la vie peu élevé pour leur retraite.

Frugalisme ou minimalisme: quelle est la différence?

Une tendance proche du frugalisme est le minimalisme. Les minimalistes réduisent le nombre d’objets dans leur foyer et leurs possessions matérielles. Mais contrairement au frugalisme, la constitution d’un patrimoine n’est pas au centre de cette démarche. Elle préconise plutôt d’adopter un style de vie simple, de se concentrer sur ce qui est important dans la vie et de se retirer d’une société axée sur la consommation.

De combien d’argent a-t-on besoin quand on est frugaliste?

En Suisse, le taux d’épargne moyen des ménages privés se situe entre 10,6% et 17% (EBM, 2015-2017, OFS). C’est nettement moins que ce que les frugalistes mettent généralement de côté: au moins 30% et jusqu’à 80% de leurs revenus sont épargnés ou placés dans des investissements lucratifs.


Selon le principe FIRE, l’objectif est de pouvoir vivre du rendement du capital investi à partir d’un certain moment. On cite souvent à ce sujet la règle dite des «4%». Celle-ci stipule qu’une fois qu’une certaine somme est investie, environ 4% de celle-ci peut être dépensée chaque année pour vivre. Pour que cela fonctionne, il faut donc économiser une somme importante. Les expertes et experts estiment qu’il faut épargner environ 25 fois ses besoins annuels pour pouvoir financer sa vie jusqu’à un âge avancé. A titre d’exemple, une personne qui a besoin de 50 000 francs pour vivre doit épargner 1,25 million de francs jusqu’à l’âge de la retraite.

Tout le monde peut-il vivre frugalement?

Les niveaux d’épargne élevés requis pour prendre une retraite anticipée 25 ans avant l’âge de référence ne sont possibles que pour des personnes aux revenus conséquents. Pour ceux qui ont de faibles revenus, cela n’est en général guère possible. Une constitution rapide de patrimoine nécessite en outre des rendements élevés sur le capital accumulé, et cela comporte également des risques. Les stratégies de placement à haut risque des frugalistes ne conviennent donc pas à tout le monde.


Mais il est certain qu’il existe des éléments du frugalisme qui peuvent être mis en œuvre indépendamment du revenu. Il s’agit notamment des aspects suivants:

  • Remettre en question ses habitudes de consommation: examiner d’un œil critique si un achat est vraiment nécessaire
  • Epargner à un stade précoce: se préoccuper tôt de sa retraite
  • Fixer des objectifs d’épargne: élaborer un objectif d’épargne avec des stratégies d’épargne adéquates
  • Connaître les mécanismes du rendement: se pencher sur les mécanismes du rendement, faire travailler son argent intelligemment pour soi